REGISTER YOUR SPOT NOW

Enter your details below to get instant access to [enter lead magnet name here]

We process your personal data as stated in our Privacy Policy. You may withdraw your consent at any time by clicking the unsubscribe link at the bottom of any of our emails.

Close

Améliorer votre référencement WordPress : le guide complet

Vous en avez marre. Voilà 3 mois que vous travaillez d'arrache-pied sur votre blog. Des dizaines d'heures à écrire des articles de qualité. Des dizaines d'heures à créer des vidéos pour votre audience. Mais votre trafic n'augmente pas. Vous avez l'impression de travailler pour rien. Que tout le monde s'en fout. 

Vous êtes des milliers dans la même situation. 

Ce guide complet est tiré de mon expérience de blogueur professionnel, ainsi que de nombreux livres de référence dans le domaine du référencement naturel. Je génère tous les mois plusieurs dizaines de milliers de visiteurs sur l'ensemble de mes blogs, et ces chiffres augmentent progressivement. 

Suivez le guide étape par étape, et vous obtiendrez des résultats. 

50 idées de niche de blog rentable

RECEVEZ 5 VIDéOS DE FORMATION OFFERTES POUR CRéER VOTRE BLOG QUI RAPPORTE

Au travers d'une formation offerte explicative, je vais vous montrer comment créer un blog rentable, qui générera des revenus automatiques chaque mois. Vous recevrez également 50 idées de niche de blog rentable.

Référencement naturel WordPress : la recette à suivre

Laissez-moi vous dire une chose : il n'y a pas de recette magique pour voir votre trafic décoller. Bien au contraire. Il y a une recette de gâteau. 

En effet, pour faire un bon gâteau, de quoi avez-vous besoin ? 

Et bien il en est de même avec le SEO, pour lequel trois étapes sont indispensables : 

Ce schéma est volontairement simpliste, mais met le doigt ou il faut, c'est-à-dire ou réside la difficulté du référencement naturel : le croisement de trois métiers assez différents, à savoir la technique (le moule), le rédactionnel (les ingrédients), et le marketing qui concerne le netlinking. Pas toujours facile de maîtriser les trois lorsqu'on est seul. 

Mais grâce à ce guide, vous verrez que maîtriser le référencement naturel est tout, sauf compliqué. 

Comme nous venons de le voir, il suffit de suivre la recette. 

référencement naturel wordpress

Préparation de votre référencement

réglage SEO dans wordpress

Réglages SEO dans WordPress

article optimisé seo balise html

Utiliser YOAST SEO

article de blog optimisé seo

       Optimiser vos articles         de blog

backlik seo

Liens internes et       externes

optimiser image seo

Optimiser vos images pour le référencement

sitemap et robot.txt

Ajouter un Sitemap et un fichier robot.txt

freins au référencement naturel

          Supprimer les freins au référencement

seo mobile

Inclure le SEO mobile dans votre stratégie

seo avancé

Conclusion : la méthode des 4C 

ETAPE 1

Préparation de votre référencement

référencement naturel wordpress

Si vous lisez ces lignes, c'est que vous avez déjà réussis à trouver votre niche de blog rentable. Maintenant, vous allez devoir définir les mots clés que vous retiendrez pour construire votre blog. 

Choix des mots clés

Pour mettre en place une bonne stratégie de référencement naturel, la première phase consiste à choisir les "bons" mots clés pour positionner vos pages et vos articles de blog. Contrairement à ce que vous pourriez  croire, ce n'est pas si facile. Il s'agit d'une phase cruciale pour votre SEO : 

Si vous choisissez des mots clés trop concurrentiels, votre référencement naturel risque d'être trop compliqué. À l'inverse, des mots clés trop peut utiliser ne vous seront d'aucune utilité également. 

Le choix de vos mots clés doit donc répondre à deux notions essentielles : 

L'intérêt

Vos mots clés doivent être souvent tapés par les utilisateurs des moteurs de recherche. 

La faisabilité

Il doit être techniquement possible de positionner votre page web dans les premiers résultats. Ce qui n'est pas toujours possible. Par exemple, n'essayez pas de positionner une page avec pour mot clé "La Redoute". 

Le concept de longue traine

Le principe de la longue traîne a été initié par Chris Anderson, qui a écrit un excellent livre sur ce sujet. Pour avoir une stratégie de mot clé efficace, vous devez impérativement comprendre le schéma ci-dessous : 

principe de la longue traîne

En regardant les statistiques de n'importe quel blog rentable, on s'aperçoit que : 

Environ 20 % du trafic

Step 1

Est constitué par des mots-clés très souvent saisis sur les moteurs de recherche, et pour lequel le blog en question est optimisé et bien positionné. Ces mots clés sont un nombre relativement faible (quelques dizaines au maximum), et chacun d'eux amène un fort trafic.

Environ 80 % du trafic

Step 1

Est constitué par la "queue" de la longue traîne, c'est-à-dire des requêtes saisies peu souvent. Ces mots clés apportent donc un faible trafic, mais sont très nombreux. Ce qui fait que leur somme globale représente la majorité du trafic d'un blog. 

Vous vous posez sûrement la question, "mais alors, quel type de mot clé viser ? La tête de la longue traîne, ou la queue ?".

Les deux mon général. 

Enfait, ces deux stratégies sont complémentaires. En cherchant les mots clés porteurs (ou "best-sellers") pour positionner votre blog, vous nourrissez la tête de la longue traîne. En revanche, c'est le contenu textuel de votre texte qui va nourrir la longue traîne elle-même. 

Par exemple, reprenons votre blog sur l'agoraphobie. Vous réaliser un article complet sur le mot clé porteur "traitement de l'agoraphobie". Ce mot clé fait partie de la courte traîne. Et dans cet article, vous allez placer une multitude de "petits mots clés" à faible trafic, faisant partie de la longue traîne, tels que "agoraphobie traitement naturel", ou "agoraphobie traitement sans médicaments", etc. 

Trouver vos mots-clés

Passons maintenant au côté pratique. Commen trouver de bon mots clés ? 

Intuition

Step 1

Certains mots-clés peuvent vous venir automatiquement à l'esprit. Pour commencer, c'est très bien. Mais au bout de quelques articles écrits avec, il faudra songer à passer à des outils plus professionnels. Comme ceux qui suivent. 

Bases de données

Step 1

Il existe des bases de données très intéressantes qui vous donneront des centaines de mots clés. Pour ma part, j'utilise Keyword.io et Semrush.

Google Ads

Step 1

L'outil de planification des mots clés de Google est sans doute celui que j'utilise en priorité. En plus de nous donner des idées de mots clés, cet outil nous affiche le nombre de recherches par mois ainsi que l'intensité de la concurrence. Pas mal, non ? 

trouver des mots clés
keyword.Io recherche de mots clés
outil de planification de mot clé google

Recherche associées

Step 1

Google propose ce qu'on appelle des "related searches". Ces expressions sont issues de bases de données statistiques sur les mots clés les plus demandés dans le passé par les internautes. 

Autocomplétion

Step 1

Lorsque vous faites une recherche sur Google, le moteur vous propose des expressions déjà utilisées par d'autres internautes. 

Concurrence

Step 1

Si certains de vos concurrents font figure de référence dans votre niche de blog qui rapporte, pourquoi ne pas s'en inspirer ? Copiez l'URL du blog en question, et collez là dans SEM rush. Ressortiront les mots clés qui rapportent le plus de trafic sur le blog de votre concurrent. 

recherches associées google
autocomplétion google
sem rush

Mesurer l'intêret de vos mots clés

Rappelez-vous des deux conditions essentielles pour valider un mot clé : son intérêt et la faisabilité d'un bon positionnement. 

Pour voir si les internautes portent de l'intérêt sur un mot clé spécifique, le générateur de mot clé de Google Ads est sans doute notre meilleur ami. Entrez le mot clé en question, et observez le nombre de recherches par mois. 

10 à 100 : résultat assez faible, ce mot clé fait partie de la longue traîne. Ne passez pas trop de temps dessus, auquel cas vous risquerez d'être déçu. Faites un article et/ou une vidéo sur ce mot clé maximum. 

100 à 1000 : le mot clé commence à être intéressant, et pourrait vous ramener du trafic. Idem, ne passez pas non plus des journées à créer du contenu dessus. 

1000 à 10K : ce mot clé est très intéressant. En général, il s'agira de votre mot clé principal, ou très proche. N'hésitez pas à créer une page complètement dédiée à ce mot clé, pour remonter dans les résultats de recherche. Vous obtiendrez des résultats rapidement sans fournir d'effort surhumain. 

Au-delà : le travail devient long et compliqué... Je vous conseille d'éviter tous les mots clés recherchés plus de 10K/mois. 

Maintenant que vous avez mesuré l'intérêt de vos mots clés, il est nécessaire d'analyser s'il est techniquement faisable de se positionner dans les premières positions. 

Pour cela, allez sur Google et taper "allintitle:" suivit de votre mot clé. Par exemple : 

nombre de recherche google

La syntaxe "allintitle" permet de limiter les recherches aux pages qui contiennent votre mot clé seulement dans leur titre. 

Jusqu'à 1 000 voir 5 000 résultats :a priori, pas de soucis à vous faire, vous devriez pouvoir vous positionner assez bien sans trop de difficultés. 

De 5 000 à 10 000 résultats : la concurrence est plus forte, il sera plus complexe de positionner votre blog. Mais ça reste possible. Remonter en première page demandera plus de temps, et une optimisation plus fine de votre blog sera nécessaire. 

Au-delà de 10 000 : c'est aléatoire. Mais très difficile. Je vous recommande fortement de rester dans les tranches d'en dessous. 

Formulaire de soumission

Le formulaire de soumission permet d'alerter Google en lui disant "eh oh, je suis nouveau, je viens d'arriver, viens jeter un coup d'œil". 

Dès la création de votre blog, n'hésitez pas à faire cette démarche, qui accélérera un peu l'indexation de votre blog. Pour ce faire, rien de plus simple. Rendez-vous à cette adresse et remplissez le formulaire, en ne soumettant QUE votre page d'accueil !

Quelques jours ou semaines plus tard, les robots de Google, les "crowlers", vont venir visiter votre page d'accueil, puis naviguer sur vos autres pages. 

ETAPE 2

Réglages SEO dans WordPress

WordPress est une plateforme relativement optimisée pour le référencement naturel. Pas vraiment. Elle a les capacités pour, ça oui. Mais c'est à vous de les lui fournir. Alors, pour les prochains conseils, rendez-vous directement dans votre tableau de bord WordPress. 

Changer le titre dans les réglages

Le titre de votre blog représente la raison de vivre de celui-ci. Il doit contenir votre mot clé principal, en plus du nom de votre blog. Premièrement, vos visiteurs sauront immédiatement de quoi parle votre blog, et s'ils sont concernés ou non. Deuxièmement, Google se servira de votre titre pour vous mettre en avant (ou pas) dans son algorithme de référencement naturel. 

Par exemple, pour votre blog "stop-agoraphobie", le titre pourrait être : "STOP Agoraphobie - Vaincre l'agoraphobie naturellement". 

changer titre wordpress

Changer vos permaliens

Hein ? Qu'est-ce que c'est encore ? Pas de panique. Les permaliens, ce sont juste les URL qui se créent pour chaque page ou article, permettant d'accéder à votre contenu. Par exemple, le permalien de la page d'accueil de Google est https://www.google.fr/

Mais ces permaliens vont devoir être optimisés. Par défaut, ils ne le sont pas. Je vous invite donc à vous rendre dans Réglages, permaliens puis sélectionner "titre de la publication". Ainsi, lorsque vous créerez un nouvel article, le permalien de celui-ci sera son titre. Et deviner quoi ? Pour Google, retrouver le mot clé principal de l'article dans son permalien, c'est le top du top. 

permaliens articles

Attention ! Si vous changez ce réglage alors que du contenu est déjà créé sur votre blog, sachez que les URL de chaque page ou article vont changer ! Une vraie catastrophe... Vous comprenez mieux lorsque je vous disais que ce réglage était à faire en priorité !

Ajouer l'extension YOAST SEO

Cette extension est l'incontournable lorsque l'on parle de référencement naturel. YOAST SEO vous permettra d'optimiser vos articles du mieux possible, afin qu'ils respectent un maximum de critères aux yeux de Google. 

Alors, allez maintenant dans Extensions, et ajoutez-la. Voici le descriptif complet de l'utilisation de cette extension magique. 

ETAPE 3

Utiliser YOAST SEO

article optimisé seo balise html

Bien. Avant de voir comment rédiger du contenu web optimisé pour le référencement naturel, voyons comment se servir de YOAST SEO. À la fin de vos articles ou de vos pages, vous trouverez les paramètres rajoutés par l'extension.  Point par point, je vais vous expliquer comment les utiliser au mieux pour que votre SEO se porte comme un chef. 

Requête cible (ou balise meta keywords)

Step 1

Cette requête cible n'a aucun impact direct sur votre référencement naturel. Seulement, le fait de rentrer le mot clé de votre page ou article permet à YOAST SEO d'analyser le contenu, et de vous ressortir les optimisations nécessaires par rapport au mot clé que vous ciblez. Ducoup, cette balise doit contenir le mot clé principal de votre contenu. Exemple : j'écris un article sur "23 raisons de guérir de l'agoraphobie définitivement". Le mot clé à rentrer dans ce champ "requête cible" sera "guérir de l'agoraphobie". 

requête cible yoast seo

Meta Titre

Step 1

Le méta titre est le titre qui apparaît en bleu dans les résultats de Google. Ce titre doit contenir votre mot clé, mais doit donner envie de cliquer. Il doit également ne pas être trop long, ni trop court. Si c'est le cas, YOAST vous l'indiquera. 

meta titre

Slug (permalien)

Step 1

Le slug n'est rien d'autre que le permalien. Si si, rappelez-vous, l'URL qui permet d'accéder à votre contenu. Et comme je vous le disais plus haut, ce permalien doit contenir le mot clé de votre article/page, sans mettre les mots de liaison comme "de", "la", "et"... Moins il y a de mots, mieux c'est !

permalien

Meta description

Step 1

La méta description est ce petit extrait de trois lignes en dessous du titre lorsque vous lancez une recherche Google. Lorsqu'elle n'est pas paramétrée, la méta description affiche automatiquement un extrait de l'article en question. Sinon, vous pouvez personnaliser cet extrait vous-même, grâce à YOAST. 

Attention, contrairement à ce que beaucoup de personnes pensent, la méta description n'a aucun impact sur le référencement naturel de votre blog. Elle sert uniquement à augmenter le taux de clic sur votre page/article. Alors, soignez là un minimum en mettant un texte qui fait envie. Il est impératif de mettre votre mot clé dans la méta description. 

meta description

Voilà les champs à remplir impérativement lorsque vous créez du contenu sur votre blog. Pour ma part, je remplis ces champs à la toute fin, une fois que mon contenu est prêt à être publié. 

Nous verrons par la suite que YOAST propose encore plus de fonctionnalités (gratuite également), qui nous serviront pour la rédaction du contenu textuel. 

ETAPE 4

Optimiser vos articles de blog pour le référencement naturel

article de blog optimisé seo

Que ce soit bien clair. Vous aurez beau faire la meilleure optimisation SEO possible pour vos articles, s'ils ne sont pas de bonne qualité, s'il ne propose pas assez de valeur ajoutée, alors c'est mort. Pas besoin d'aller plus loin. 

À l'inverse, un excellent contenu sans optimisation SEO aura bien plus de chance de se positionner en première page. 

N'oubliez pas ça. 

Combien de mot dans vos articles ? 

C'est une question qui revient souvent. Très. Et ma réponse sera courte : selon serpIQ, un organisme d'évaluation statistique dédié aux sites web, les articles des 5 premières positions sur Google comportent en moyenne au minimum 2 300 mots. 

C'est donc simple. Vous voulez vous positionner dans le top 5 ? Écrivez au minimum 2 300 mots. 

Mot clé principal et champ lexical 

Soyez très attentif, car ce passage est important. 

Si vous avez bonne mémoire, vous devriez vous rappeler que vos articles doivent comporter un mot clé principal. Mais pas que. Longue traîne, ça vous dit un truc ? Non ? Remonter tout en haut de cet article. Si oui, on continue. 

En plus de votre requête principale, vous devez sélectionner 4 ou 5 expressions, qui constitueront le champ lexical de votre article. Google ajoute de plus en plus de sémantique dans ses algorithmes. Il est donc nécessaire de mettre des variations de votre mot clé dans vos articles. 

Par exemple, si mon mot clé principal est "traitement agoraphobie", alors mon champ lexical pourrait être "guérir de l'agoraphobie", "vaincre l'agoraphobie", "sortir de l'agoraphobie", etc. 

Balises <H1> à <H6>

Ces balises sont en fait les titres et sous-titres de votre article. 

Par exemple, pour un article sur le traitement de l'agoraphobie : 

<H1> Traitement de l'agoraphobie : le guide complet<H1> (la balise H1 est le titre de votre article)

     <H2> Traitement de l'agoraphobie avec des médicaments<H2>

          <H3> Sortir de l'agoraphobie : Médicament 1<H3>

          <H3> Vaincre l'agoraphobie : Médicament 2<H3>

     <H2> Guérir de l'agoraphobie de manière naturelle<H2> 

          <H3> Combattre l'agoraphobie avec les plantes<H3>

          <H3> Le yoga contre les symptômes de l'agoraphobie<H3>

Avez-vous saisi la méthode ? Il s'agit de placer votre mot clé et les autres mots-clés de votre champ lexical dans ces balises de titre. Pourquoi ? Simplement, car aux yeux de Google, elles ont plus de valeur que du texte simple. 

Mots en gras

Un mot mis en gras a plus de poids qu'un mot simple. Vous pouvez donc proposer certains termes en gras afin de les mettre en avant aux yeux de Google, mais aussi de vos lecteurs. Et c'est pour cette raison que vous ne devez pas en abuser. Un texte truffé de mots en gras n'est pas agréable à lire, et fera fuir vos lecteurs. 

Créer des catégories pour booster votre référencement naturel

Nous reparlerons de contenu dupliqué plus tard. Mais pour le moment, sachez qu'il est important que vous créiez des catégories pour vos articles. Toujours avec le blog sur l'agoraphobie (je ne lâche pas cet exemple décidément), les catégories pourraient être "Anxiété", "Relaxation", "Agoraphobie", etc. 

Classer ses articles dans des catégories facilite grandement le travail des "scrowlers", les petits robots de Google qui visitent votre site. Et plus le travail leur est facile, plus... votre blog sera mis en avant ! 

ETAPE 5

Liens internes et externes

référencement naturel wordpress

De nombreux experts en référencement vous le diront : la meilleure façon d'obtenir une excellente visibilité sur Google aujourd'hui réside dans une bonne gestion de vos liens entrants, appelés backlinks. Nous allons voir pourquoi tout au long de cette section, mais pour commencer, nous allons nous intéresser aux liens internes, présents dans vos pages. 

Vos liens internes

Vous devez être conscient que les liens internes sont très importants sur votre blog. Ils permettent aux "scrowlers" de Google de visiter votre site sans effort, et de scanner l'ensemble de vos pages et articles, en se baladant de liens internes en liens internes. 

Reprenons votre blog sur l'agoraphobie. Sur votre page d'accueil, vous avez trois liens internes qui redirigent vers vos trois articles les plus lus de votre site : 

Comment vaincre l'agoraphobie sans médicament ?

Comment calmer une attaque de panique en 90 secondes ?

Mon témoignage : comment j'ai tué mon trouble anxieux

Sachez une chose : le texte du lien (qu'on appelle l'ancre) est extrêmement important pour votre référencement naturel. Ce texte doit être représentatif de du contenu présent sur la page liée par l'ancre. Par exemple, évitez à tout prix ceci : 

Pour voir mon guide complet pour venir à bout de l'agoraphobie, cliquez ici

Dans ce cas, le robot de Google n'aura aucune idée du contenu qui se cache derrière ce lien... 

Préférez donc : 

Voici mon guide complet pour venir à bout de l'agoraphobie

Point important : si une page A pointe vers une page B, et que la page A est bien classée dans Google -, alors elle augmentera la réputation de la page B, en lui fournissant ce qu'on appelle du "jus de lien". 

Vos liens sortants

Les liens sortants représentent les liens que vous avez insérés dans vos pages, et qui pointent vers l'extérieur, c'est-à-dire d'autres sites internet qui ne vous appartiennent pas. 

Là encore, ces liens jouent un rôle dans votre référencement naturel, et selon la longueur de votre article, je vous conseille d'en mettre au minimum un. 

Pour qu'ils vous donnent un coup de boost dans votre SEO, ces liens sortants doivent être de qualité. Imaginez. 

Vous rédigez un article sur "14 façons de méditer chez soi". Google va lire votre article, et analyser sa pertinence. Si dans celui-ci se trouvent des liens sortants dirigeants vers des sites de référence dans le domaine de la méditation, Google le détectera et notera encore mieux votre page/article. 

À l'inverse, des liens sortants avec du contenu n'ayant aucun rapport avec votre article peuvent être pénalisants. 

Vos liens externes (backlinks)

Cette partie est une des plus importantes de ce guide sur le référencement naturel. Pourquoi ? On dit souvent que le référencement, c'est 60% de contenu, et 40% de backlinks. Vous aurez beau faire les meilleurs articles du monde, et en écrire une tonne en un an, sans backlink, adieu la première page. Vraiment. 

Mais rassurez-vous. Dans cette partie, nous allons voir en détail tout ce qu'il y a à savoir sur ces fameux liens externes qui pointent vers nos blogs. 

PageRank

Le PageRank est en fait l'indice de popularité d'une page. Celui-ci est calculé en fonction du nombre de liens qui pointent vers cette page en question. De manière générale, c'est la page d'accueil qui comporte le plus gros pageRank, puisque la plupart des liens pointant vers un site internet sont faits sur la page d'accueil. 

Vous l'aurez donc compris, la recherche de backlinks, c'est-à-dire de liens d'autres sites pointant vers votre blog, est absolument primordiale, et vitale. 

Stratégie de netlinking

L'échange ou la recherche de backlink s'appelle stratégie de netlinking. Cette stratégie cumule deux avantages indéniables : 

Trafic

Les liens qui pointent vers votre blog vous créent du trafic, puisque les internautes vont découvrir votre blog via d'autres sites internets. 

Référencement naturel

Le nombre et la qualité des liens entrant vers votre blog sont des caractères essentiels et très important pour le calcul de votre PageRank. 

Les 8 commandements du "bon backlink"

Step 1

1- Il doit émaner d'une page populaire

2- Il doit provenir d'une page issue d'un site de la même thématique que le vôtre. Si c'est un site de référence dans votre domaine, c'est encore mieux. 

3- Il doit venir d'une page comportant le moins de liens sortants possibles.

4- Le texte du lien sortant doit décrire ce que l'internaute trouvera dans la page (évitez les "cliquez ici", etc..). 

5- Un lien ancien est plus intéressant qu'un lien récent. 

6- Vous devez veiller à multiplier le nombre de sites qui génère des backlinks. Il vaut mieux 10 liens émanent de 10 sites différents que 10 liens venant d'un seul site. 

7- Évitez les "pics de liens" : essayez de lisser dans le temps votre stratégie de gain de liens et de ne pas les concentrer sur une courte durée. 

8- Un lien aura une meilleure efficacité au niveau de la pertinence s'il est placé au cœur de la page, intégré au milieu du contenu. 

Comment obtenir des liens entrants ? 

Ce n'est pas toujours évident, même s'il existe une multitude de techniques pour. 

La technique la plus connue est sans doute celle de l'article invité. Le but étant de contacter un blogueur dans votre thématique, et de lui proposer d'écrire un article pour son blog, en échange d'un backlink. De manière générale, les réponses sont assez positives, et ça permet de créer de véritables liens entre personnes du même milieu, ce qui est toujours agréable. C'est comme cela que je me suis fait de bons amis, qui partagent la même passion que moi. 

ETAPE 6

Optimiser vos images pour le SEO

optimiser image seo

Le contenu multimédia est important et se doit d'être présent dans vos pages et articles. Insérez au minimum une image par article (même si je vous conseille d'en mettre plus). 

Cependant, vos images ne doivent pas être mises de n'importe quelle manière. Voici comment optimiser vos images pour le référencement naturel. 

Le nom

Step 1

Donnez un nom représentatif de l'image, en y incluant des mots clés si possibles. 

Par exemple, si vous rajouter une image de chat dans votre article "15 bonnes raisons d'adopter un chat", le nom de votre image pourrait être "chat adopté".

Texte alternatif

Step 1

Lorsque vous aurez téléchargé votre image suer WordPress, en dessous de la case "Titre" se trouve une case "Texte alternatif". Elle est encore plus importante que le titre. C'est l'équivalent du titre d'un article. Décrivez l'image en une dizaine de mots, en y insérant des mots clés. 

Format

Step 1

C'est très simple : PNG pour les images, JPEG pour les photos. 

Avant de télécharger une image sur WordPress, passez là dans un compresseur en ligne pour diminuer le poids de celle-ci. Votre blog gagnera en rapidité. 

Liens

Step 1

Évitez de mettre des liens dans vos images. Pourquoi ? Vous allez augmenter le nombre de liens sortants sur votre page, et diminuer le "jus de liens" que vous donnez à vos liens internes. 

Le texte "autour"

Step 1

Le texte autour de l'image a son importance. Google n'arrive pas encore à comprendre les images, il ne peut se fier qu'au texte autour. Mettez une légende décrivant l'image et en insérant quelques mots clés. 

Le texte de la page

Step 1

Sur le même système que le texte autour de votre image, Google se sert de tous le texte de la page pour essayer de cibler l'image et comprendre le contexte. Soignez donc le texte de votre page. 

ETAPE 7

Ajouter un sitemap et un fichier robot.txt

sitemap et robot.txt

Le sitemap et le fichier robot.txt ont tout deux le même but final : améliorer votre référencement naturel. Pourtant, les deux n'ont rien à voir. 

Sitemap

Un peu plus haut, je vous ai parlé de l'importance de faciliter le chemin aux "crawlers" de Google. Et bien c'est précisément ce que permet le sitemap. Il s'agit d'une carte, d'un plan général de votre site, qui permettra aux petits robots venant scanner votre blog de le faire bien plus facilement, et de toujours retrouver leur chemin. Grâce à cette sitemap, les scrowlers seront ravis, et vous serez mis en avant.

Comment l'installer ? Il y a deux solutions. 

La première : créer votre sitemap vous-même. Personnellement, je ne sais pas faire. Je ne suis ni codeur ni informaticien. De plus, la faire soi-même augmente les risques d'erreur dans le code. Et si jamais la structure de votre site bouge (vous rajoutez une page par exemple), alors votre sitemap n'est plus à jour...

Deuxième solution : avoir une extension WordPress qui la fait pour nous. Et deviner quoi ? Vous l'avez déjà. Il s'agit de YOAST SEO. Et oui ! Alors vous n'avez rien besoin de faire. Pas mal, hein ? 

Fichier robot.txt

Par défaut, Google va indexer et référencer toutes les pages de votre blog. Mais dans ces pages, certaines ne valent pas le coup d'être référencée, puisqu'elles vous tireront vers le bas. Je pense aux pages avec très peu de texte (comme la page de contact), ou aux pages dénuées d'intérêts (comme la page de mentions légales). 

Voilà à quoi va servir votre fichier robot.txt : à désindexer vos pages inutiles qui freineront votre référencement. 

Et désolé de vous décevoir, mais créer un fichier robot.txt sera un peu plus complexe. 

Voici comment faire concrètement pour créer votre fichier robot.txt :

1- Créez un bloc-notes et appelez le "robot.txt"

2- Copiez le code ci-dessous. Il désindexera les pages inutiles de votre site comme la page administrateur, etc. Bien entendu, ajoutez toutes les pages que vous voulez désindexer. Par exemple, si vous voulez désindexer votre page de contact, qui s'appelle stop-agoraphobie/contact.fr, cela donnera : Disallow: /contact

User-agent: *
Disallow: /cgi-bin
Disallow: /wp-login.php
Disallow: /wp-admin
Disallow: /wp-includes
Disallow: /wp-content/
Disallow: /category/
Disallow: */trackback
Disallow: */feed
Disallow: */comments

3- Téléchargez Filezilla

4- Une fois connecter dans ce micro logiciel, placez votre fichier robot.txt dans votre dossier principal qui contient WordPress.

ETAPE 8

Supprimer les freins au référencement naturel

freins au référencement naturel

JavaScript

Step 1

Le JavaScript est un langage informatique universel. Soit. Mais sur votre blog, il causera de nombreux soucis, notamment de rapidité. Retenez une seule chose : moins votre blog comportera de JavaScript dans son code, et plus il sera rapide. 

Langue

Step 1

Lorsque vous écrivez vos articles, essayez de mettre le minimum de mots en langue étrangère. Bien entendu, quelques mots en anglais ne changent rien. Mais le fait de trouver plusieurs langues sur une même page embrouille les robots de Google, ce qui nuit à votre référencement.

Mot de passe

Step 1

C'est une des plus grosses erreurs. Écrire des articles, et mettre un mot de passe pour lire la suite. Sachez que tout ce qui se situe derrière le mot de passe n'est pas référencé. Alors, évitez à tout prix cette erreur, qui est souvent fatale.

HTTPS

Step 1

Désormais, Google privilégie les sites internet sous HTTPS (le petit cadenas à côté de l'URL). Si votre blog ne l'est pas, il y a toujours des possibilités de le rajouter, même si ce n'est pas la solution la plus facile. 

Temps de chargement

Step 1

Les problèmes de lenteur entraînent une série de conséquences : moins bonne indexation de la part de Google, expérience décevante des visiteurs, plus de taux de rebond, moins de chiffres d'affaires, car moins de conversions...

Je vous explique comment améliorer la vitesse de votre blog dans mon guide complet pour créer un blog qui rapporte (en page d'accueil). 

Connaissances

Step 1

Lorsque j'ai débuté, je ne savais même pas ce que signifiais référencement naturel. Aujourd'hui, j'arrive à positionner plusieurs articles et pages en première position sur Google, mais aussi sur YouTube. Comment ? 

Je ne suis pas devenu un génie du jour au lendemain. Et je n'en suis toujours pas un. Simplement, je me suis formé. Comme vous êtes en train de le faire en lisant ces lignes.

ETAPE 9

Inclure le référencement naturel pour mobile

seo mobile référencement naturel

Vous avez sûrement entendu quelque part que le web mobile est l'avenir d'internet. Ce qui est totalement vrai. Pourtant, la plupart des sites web et des blogs sont très peu adaptés au mobile : le contenu est mal affiché, le chargement trop lent... bref, ce qu'on appelle le "responsive design" n'est pas appliqué. 

Depuis quelques années, Google met en avant ce paramètre, jusqu'à dévoiler son projet "Mobile First". Qu'est-ce que c'est que ce truc-là ? Désormais, les "scrowlers" ne viendront plus en priorité sur vos pages web, mais sur vos pages web mobiles. À l'heure où vous lirez ces lignes, il est possible que ce projet soit démarré. 

Bon. Vous avez perçu l'importance de la situation. Votre blog DOIT être Mobile Friendly. Comment faire ? 

Pour rappel, vous n'êtes sûrement pas codeur, ni informaticien. Moi non plus. Alors, rentrer dans le code HTML de votre blog pour optimiser vos pages pour les mobiles, ça ne vous dit pas trop, hein ? Tout pareil. 

Heureusement, il existe une solution... magique. Votre thème WordPress. Si vous avez un thème WordPress de qualité, alors vos pages seront optimisées pour mobile (en tout cas à peu près). Si vous avez un TRÈS bon thème WordPress, alors vous pourrez faire deux versions de votre page : une pour mobile et une pour ordinateur (et même pour tablette). Tout ça, en gardant la même URL. 

Par exemple, mon guide complet pour créer un blog qui rapporte se présente comme ceci en version web : 

version web de blog autonome

En cliquant sur le petit icône en haut à droite "mobile/tablette", je peux voir directement ce que donne ma page en version mobile, et changer certains éléments pour que l'expérience sur smartphone soit la plus optimisée possible. Bien sûr, lorsque je reviens à la version web, rien n'a changé dans celle-ci ! Magique, je vous disais...

version mobile blog

La question que vous vous posez peut-être depuis quelques secondes est "mais c'est quoi, son thème ?". 

J'utilise OptimizPress, et ce, depuis mon tout premier blog. C'est un thème premium (payant), mais qui permet de personnaliser votre blog de A à Z. Son code est conçu pour que votre site soit rapide, et optimisé pour le référencement naturel. Bref, que du bonheur.

ETAPE 10

La méthode des 4C

seo avancé référencement naturel

Pour optimiser au mieux votre référencement naturel, vous avez certainement compris au fil de ce guide complet qu'il est devenu important, voire indispensable, d'y penser dès la création de votre blog. 

Pour que votre blog soit parfaitement "compris" par les scrowlers, il doit donc avoir été pensé pour être compatible avec l'algorithme de Google. D'où la règle des 4C, mise à la lumière du jour par Olivier Andrieu, un des plus grands experts SEO au monde. 

Ces 4C sont les suivants : 

Contenu éditorial

Step 1

Tout part de là. Un bon contenu, écrit pour vos lecteurs tout en étant pensé (sans exagération), pour les moteurs, est primordial. 

Code HTML

Step 1

Il doit être optimisé et permettre de mettre en exergue votre (excellent) contenu. Il le rend réactif aux critères de pertinence des moteurs de recherche. (balise méta description, etc.)

Conception

Step 1

Un blog bien conçu doit proposer "une journée porte ouverte" aux robots de google, au travers d'une indexabilité sans faille. 

Célébrité

Step 1

Bien évidemment, des liens entrants (backlinks) de qualité donneront bonne popularité, confiance et réputation aux yeux de Google. Bref, indispensable !

Si on prend les 4C à l'envers, on peut dire que : 

50 idées de niche de blog rentable

RECEVEZ 5 VIDéOS DE FORMATION OFFERTES POUR CRéER VOTRE BLOG QUI RAPPORTE

Au travers d'une formation offerte explicative, je vais vous montrer comment créer un blog rentable, qui générera des revenus automatiques chaque mois. Vous recevrez également 50 idées de niche de blog rentable.