J’ai créé une nouvelle société. 

Et pour changer, celle-ci n’a rien à voir avec le blogging. Ni la vente de formation en ligne. Ni l’email marketing. 

Non. 

Cette aventure est bien différente des autres. D’une part par ce que je ne mène pas le projet seul, mais aussi, car j’ai des contacts physiques avec mes clients. 

Voilà la raison de cet article. En plus de vous expliquer ce nouveau projet, il me semblait intéressant de partager avec vous, entrepreneur ou futur entrepreneur, comment partir d’une simple idée d’entreprise à sa réalisation concrète. 

Et croyez-moi, même si vous prévoyez chaque étape dans ses moindres détails, vous serez toujours surpris du déroulement. Toujours. 

Voici donc mon témoignage : comment créer sa société, de l’idée aux billets (oui je n’ai pas trouvé moins tape à l’oeil). 

1- Trouver l’idée sans inventer 

Je vais être clair. 

La plupart des personnes pensent que pour créer une boîte, il faut trouver une idée révolutionnaire. Un nouveau concept. 

En réalité, c'est faux

Pourtant, le nombre de sociétés proposant un produit complètement innovant est infime. Il ne dépasse pas les 3 %. 

Retenez bien ceci : dans l’immense majorité des cas, si votre idée n’existe pas encore, c’est pour la simple et bonne raison que d’autres ont déjà essayé, et ont échoué. 

Vous vous dites alors que vous, vous pouvez y arriver. Peut-être. Mais cela n’enlève en rien que votre pourcentage de chance de réussite est au seuil le plus bas. 

En revanche, partir d’une idée déjà existante qui marche, et l’améliorer, ça, c’est la bonne solution. 

Prenez un produit ou un service. Et proposez mieux. Trouvez un avantage concurrentiel que vos concurrents ne proposent pas. 

Là, vous partez déjà gagnant. Parce que l’idée fonctionne déjà. Et que vous allez proposer encore mieux. 

Vous voulez ouvrir une boutique de réparation de téléphone ? Proposez de chercher et déposer le téléphone directement à domicile. 

Vous souhaitez lancer un restaurant de hamburger ? Démarquez-vous en proposant seulement des burgers hyperprotéinés pour les adeptes de musculation. 

Comment nous avons trouvé l’idée de notre entreprise 

Tout est parti d’un pur hasard. J’étais chez un ami en train de discuter, lorsque celui-ci me parle d’une étude qu’il avait lue sur internet. Elle portait sur les comportements de consommation à l’échelle mondiale. 

L’étude faisait ressortir le fait que, de plus en plus, nous sommes et seront amenés à louer plus qu’à acheter. 

Et il est vrai que depuis quelques années, le marché de la location est en pleine expansion. Nous pouvons louer des appartements comme une voiture, des habits, de la maroquinerie, et même des lave-vaisselle. 

Alors, nous avons commencé à réfléchir. Qu’est-ce qui ne se loue pas encore, ou pas très bien en France ? 

Le lendemain, une idée germe. 

Les montres de luxe. 

Il est possible de louer une voiture pour quelques jours. Il est possible d’essayer une voiture avant de l’acheter. 

Pourtant, il est absolument infaisable de louer une Rolex, et encore moins de l’essayer avant d’acheter. 

Pourtant, certaines montres dépassent le prix d’une auto. 

Nous faisons quelques recherches, et nous apercevons que ce système existe déjà aux États-Unis. 

Bingo. 

Dans la plupart des domaines, les USA ont entre 2 et 10 ans d’avance sur nous. 

On tenait notre idée. 

En France, aucune société ne propose ce service actuellement.

Nous avions le champ libre. 

2- Détailler le concept point par point 

Une fois que l’idée fut trouvée, il était temps d’approfondir le sujet. Comment se déroulent les locations ? Sur combien de temps ? Comment avoir des montres de luxe ? 

Car c’est en approfondissant le sujet que l’on se confronte à des obstacles. Et il s’agit de les surmonter. 

C’est notamment durant cette étape que vous devrez choisir le positionnement de votre entreprise. Choisir votre clientèle. Car c’est en parlant à tout le monde que vous ne parlerez à personne. 

Cibler vos potentiels clients est une des clés pour réussir.

Et voilà où se place notre entreprise : rendre accessibles des montres de luxe à des personnes de classe moyenne, pour se faire plaisir. 

Nous aurions très bien pu cibler des personnes aux moyens élevés qui veulent simplement pouvoir essayer la montre avant de l’acheter. Mais ce n’était pas notre vision. 

Nous avons défini les durées de location sur 3 jours, 1 semaine, 2 semaines ou 1 mois, et définie le processus détaillé d’une location de montre. 

S’inscrire sur le site internet 

Bien entendu, la location de montre se fait sur un site internet. Mais comment sécuriser au maximum les locations ? Comment empêcher que des individus malhonnêtes ne louent la montre, sans jamais redonner de nouvelles ? 

C’est pour cela que nous avons décidé que pour louer une montre, la personne devra s’être inscrite sur le site. En plus des informations de base, elle doit fournir des photos de sa carte d’identité, de son justificatif de domicile et de son RIB. 

Par la suite, ces documents sont vérifiés par une entreprise spécialisée afin d’éviter les fausses identités. 

Choisir la montre, et payer en ligne

Une fois inscrit, il suffit alors de choisir sa montre parmi les différents modèles dans le catalogue, puis de la réserver selon les dates disponibles. Le prix étant dégressif en fonction de la durée de location. 

Le paiement s’effectue sur le site internet, avec une caution de 30 % du prix de la montre. Celle-ci sert de garantie, en cas de petits dégâts comme un verre rayé ou un bracelet endommagé. 

Récupérer la montre

Une fois le paiement effectué, le client reçoit un mail avec l’heure et le lieu de rendez-vous. 

Avoir une boutique physique représente un coût très élevé, notamment à la création. Alors, nous avons opté pour une autre solution. 

Les rendez-vous sont donnés dans des hôtels de luxe situés dans le centre-ville lyonnais. Ainsi, la location de la montre se fait dans un endroit luxueux, sécurisé, et facilement accessible. 

Rendre la montre 

La veille de la fin de la location, le locataire reçoit un rappel par mail avec l'heure et le lieu. Une fois la location terminée, il suffit de se rendre dans le même lieu que lors de la récupération de la montre.

3- Trouver LE nom 

Le brainstorming. Voilà comment trouver un nom d’entreprise de manière efficace. 

C’est tout bête, mais ça marche. 

Nous avons pris une feuille, et noté toutes les idées qui nous passaient par la tête. 

Il fallait un nom reliant l’horlogerie, et le luxe. À consonance française évidemment, pour ne pas tomber dans des "Watch repliqua" et autre nom associé à des marques de contrefaçon. 

C’est ainsi qu’en deux jours et un sondage plus tard, L’horluxerie a été validé. 

Bien que vous le sachiez déjà, le nom de votre marque est important. Il reflète votre identité. 

Alors n’allez pas trop vite. Prenez le temps de choisir, de changer, de réfléchir, et surtout, de sonder votre entourage. 

4- Faire une étude de marché (c'est un grand mot)

Bien. 

Nous avions l’idée. Le concept détaillé. Le nom. Maintenant, il s’agissait de savoir si l’idée plaisait. Si les gens étaient réceptifs ou non. 

Et selon moi, voici les deux meilleures façons de savoir si votre produit ou service plaira. 

a) Faites un sondage basique sur Google Form

C’est gratuit et fait en 10 minutes. Posez des questions basiques à choix multiples, comme "seriez-vous intéressé par la location d’une montre de luxe ?". Oui ou non. Ou encore "combien seriez-vous prêt à mettre pour louer une Rolex Submariner pour 3 jours ?". 100, 200, 300. 

Tout simplement. 

Partagez votre sondage à vos proches. Sur Facebook. Posez ces questions à des passants dans la rue pendant une après-midi. 

Et analyser les réponses. Vous saurez très vite si votre projet sera viable, ou pas. 

b) Organisez un jeu concours

C’est grâce à cette méthode que nous avons vraiment su que l’idée était bonne. Car elle a un double impact. 

Nous avons organisé un jeu concours ou le gagnant gagne une location de 3 jours d’une Rolex. 

Nous avons partagé le jeu concours à nos proches, mais surtout en publicité Facebook. En passant, n’importe qui peut faire une publicité Facebook, l’outil est extrêmement simple et intuitif. 

Pour participer, les personnes atterrissent sur une page et doivent rentrer leur adresse mail. 

Une pierre, deux coups. 

D’une part nous avons vu si les gens étaient intéressés (et ils l’étaient compte tenu du nombre de participants). 

D’autre part, nous nous sommes constitué une base d’adresse mail de clients potentiels. Le jour du lancement du projet, il suffit d’envoyer un mail groupé à toutes ces personnes en leur annonçant que ça y est, elles peuvent enfin réserver leur montre. 

Intéressant, non ?

l'horluxerie

5- Création juridique, et combien ça coute

L’idée a été bien reçue. Mieux que ce qu’on espérait. C’était motivant. Maintenant, il était temps de créer la structure juridique. 

Étant trois sur le projet, nous avons opté pour une SAS (sur conseil de notre avocate). 

Vous avez été nombreux à me demander combien coûte la création d’entreprise. Sachez que pour un auto entrepreneur, quelques dizaines d’euros suffisent. 

Mais pour une société, c’est une autre histoire. 

Au total, nous avons dépensé 1 000 € pour la création. Sans compter que nous avons fait faire le contrat de location par une avocate, ainsi que les conditions générales de ventes. Ce qui a coûté légèrement plus de 1 000 € également. 

Nous avons ensuite contacté de nombreuses assurances afin d’assurer nos montres contre le vol et la perte. Ça a été long et fastidieux, d’autant plus que nous n’y connaissions pas grand-chose dans ce domaine. 

Finalement, nous avons fait appel à un courtier en assurance. Celui-ci nous a bien guidés, et nous a fait gagner du temps. Et de l’argent. 

Beaucoup de personnes laissent un pourboire au restaurant, c’est-à-dire à des personnes qui leur en ont fait dépenser, mais très peu donnent de l’argent à des gens qui leur en font gagner. 

Étrange, pas vrai ? 

6- Construire la plateforme en ligne

Vient alors la partie digitale. Créer un site internet faisant office de boutique en ligne, où les personnes peuvent réserver et payer leur location de montre directement sur le site web. 

J’ai utilisé mes compétences informatiques pour créer ce site, et nous avons fait appel à un codeur pour peaufiner les détails. Car oui, je ne suis ni codeur ni informaticien. 

Création du logo, choix des couleurs, des pages, tout cela prend du temps. Mais après quelques semaines, le site avait fière allure ! 

7- Faire un prêt à la banque

Peut-être vous êtes vous demander d’où sortaient nos montres. Nous les avons simplement achetées grâce à un prêt de la banque. 

Avec cette somme, nous avons confectionné une liste de montres très réputées susceptibles d’intéresser un maximum de personnes. Tout en prenant en compte l’évolution de la valeur de la montre dans le temps. 

Nous n’avons acheté que des montres qui ne perdaient pas de valeur. 

Ainsi, ces achats n’étaient plus vraiment une dépense, mais un investissement. 

Si pour X raisons le projet devait couler, nous avions la possibilité de revendre nos montres sans perdre un centime. Ce qui était plutôt rassurant. 

8- Lancer la publicité (ma partie préférée)

Enfin vient le temps de ma partie préférée. La communication. 

Remarquez que je ne parle plus au passé, mais au présent. 

Pourquoi ? 

Simplement, car cette partie est d’actualité. J’écris cet article le vendredi 17 juillet 2020, et nous avons prévu le lancement de L’horluxerie le 15 septembre. 

La partie communication est primordiale pour toute entreprise. Vous avez beau avoir le meilleur produit du monde, si personne n’est au courant, alors vous ne vendrez pas. 

Nous nous sommes basés sur plusieurs axes de communication, afin de toucher un maximum de personnes, mais toujours en ciblant notre clientèle type. 

Publicité Facebook

Step 1

Peu chère, la publicité Facebook permet de cibler très précisément votre audience. Elle touche des personnes relativement jeunes, correspondant à notre clientèle cible. 

Distribution de flyers

Step 1

Attention, les flyers peuvent vite faire bas de gamme. Et pour des montres de luxe, mieux vaut éviter. Nous avons donc fait faire des flyers luxueux, cartonner, finitions mates, afin de rester dans l’ambiance sophistiquée de l’horlogerie haut de gamme. Nous les distribuerons à des points stratégiques dans Lyon, aux personnes pouvant représenter notre clientèle type. 

Publicité à vélo

Step 1

Pour service original communication originale. Imaginez un peu. Une personne roulant à vélo dans le centre-ville avec une grande affiche publicitaire "L’horluxerie : premier service de location de montre de luxe sur Lyon". Ça intrigue. Ça attire l’attention. J’ai hâte de voir le résultat. 

Articles sponsorisés sur des blogs de référence

Step 1

Nous allons contacter les blogs de référence sur les montres, afin qu’ils parlent de notre service innovant. Un formidable moyen de communiquer auprès d’une communauté de passionnés. 

Partenariat avec des influenceurs locaux

Step 1

En échange d’une location gratuite, des influenceurs lyonnais partageront leur expérience sur leurs réseaux sociaux. Un autre moyen de toucher des personnes susceptibles d’être intéressées par notre service.

À votre tour 

Je ne sais pas où cette aventure nous mènera. Je ne sais pas si ça marchera. 

Enfait, peu importe. 

Car c’est dans les échecs que l’on apprend le plus. Aux États-Unis, un échec est presque plus valorisé qu’une réussite. En France, c’est l’inverse. 

Je suis loin d’être pro américain. Mais pour une fois, ayez la vision américaine. 

Lancez-vous. Et voyez ce que ça donne. 

Dans tous les cas, vous en ressortirez grandis. 

Dans tous les cas, vous aurez appris quelque chose. 

Et dans tous les cas, vous aurez envie de recommencer. 

Ne vous fixez pas d’excuses. Trop jeune ? Pas acceptable. Pas assez d’argent ? Non plus. Pas le temps ? Encore moins. 

Parfois, il faut savoir arrêter de trop réfléchir, et agir. 

C’est cette distinction-là qui fera votre réussite. 

Le grand gagnant, ce n’est pas celui qui possède la meilleure idée du monde et qui n’agit pas. C’est celui qui a une idée acceptable, et qui fait tout pour la mettre en place. 

  • Superbe Quentin ! Je suis un jeune étudiant en BTS et je prends vraiment exemple sur toi, j’ai pleins d’idées en tête, maintenant, il faut juste que je les concrétise !!